La route de
l'Encyclopédie

Sur les pas de Denis Diderot

Les moines cisterciens


"ABBAYE, Monastere ou Maison Religieuse, gouvernée par un Supérieur, qui prend le titre d'Abbé ou d'Abbesse".

Denis Diderot

L'industrie du coton, en pleine expansion au XVIIIe siècle, est illustrée dans l'Encyclopédie par cinq planches. Cet exemple détaille la manière de lustrer et de filer le coton, avec les mains du fileur vues séparément et l'ourdissoir.

En 1797, une filature de coton fut installée dans le moulin de l'ancienne abbaye d'Auberive, par le gendre de Denis Diderot, Abel Caroillon de Vandeul. Il fit modifier la chute d'eau du bief afin d'augmenter le débit et installa les machines à filer créées par l'ingénieur anglais Dobson, fonctionnant grâce à la force hydraulique. A la fermeture de la filature, Marie-Angélique, fille de Diderot, décida de vivre sur le site.

Ancienne et riche abbaye cistercienne, Auberive fut fondée en 1135 sur les bords de l'Aube par Saint-Bernard et l'évêque de Langres. Le monastère particulièrement prospère au XIIIe siècle, subit les ravages de plusieurs guerres, avant d'être reconstruit au XVIIIe siècle. Au XIXe siècle, le site devient maison centrale pour femme. Sa plus célèbre prisonnière fut Louise Michel, incarcérée 20 mois après les événements de la Commune. L'abbaye est aujourd'hui un des sites culturels majeurs du Pays de Langres. La visite permet de découvrir le chœur cistercien du XIIe, le cloître, la façade du XVIIIe, la grille de Jean Lamour, les jardins, la salle de réfectoire, les cellules...

Une des ailes abrite un Centre d'Art Contemporain, consacré à l'Art sous toutes ses formes.

Abbaye d'Auberive

A visiter en Pays de Langres :

Mentions Légales | Plan

Office de Tourisme du Pays de Langres - BP16 - 52201 Langres cedex - Tél : 03 25 87 67 67 - Fax : 03 25 87 73 33